La Symphonie des Camions

C’est par une fraîche nuit d’août que je fus convié à assister à la réfection du tronçon autoroutier No 9, entre Villars-Ste-Croix et Lausanne-Vennes. Celui-ci, fermé à la circulation durant la nuit, n’en était pas moins animé. Une horde de machines et de camions tous feux dehors occupaient un espace qui ressemblait plus à une immense salle de bal qu’à une autoroute ; il y avait dans le déplacement de ces mastodontes une cadence et une esthétique du mouvement. Les camions semblaient se mouvoir sur cette route comme le danseur sur la piste de danse, avec grâce et souplesse. Cette valse incessante contrastait avec la taille hors norme de ce chantier.

Aux lueurs des phares succédait le chant des klaxons, qui signalaient dans la pénombre le pas de deux à effectuer pour raboter cet épiderme noir et abîmé. La route mise à nu, les travailleurs de la nuit se mirent à l’œuvre pour l’habiller de cette nouvelle robe noire et scintillante, qui dégageait au contact du sol des nuages de vapeur blanche et d’odeurs âcres. Puis des milliers de gravillons furent finalement déversés pour former la couche initiale du derme routier.

Mais le travail n’étant pas tout à fait terminé, il restait encore aux trois immenses mastodontes de fer à poser de concert une ultime strate sur cette mer de pierres. À la lueur des lampes, ils parachevèrent l’œuvre en enrobant, à pas feutré, la route de milliers de mètres cube de pierres bouillantes. Pour un peu, on se serait crus envahis par les perfides OVNIS du film « Rencontre du Troisième Type ».

Les énormes rouleaux vinrent fermer la marche en musique, tassant la route de leur intense et unique vibration. Cette symphonie vibratoire allait finalement laisser la place à une tout autre mélodie, le matin venu, celle des moteurs vrombissants de nos voitures.

Rabotage de l'épiderme

La lune, alliée des travailleurs

La robe scintillante

Lune artificielle

La dernière couche

Rencontre du Troisième Type

La symphonie vibratoire

Advertisements

2 commentaires

Filed under insolite

2 responses to “La Symphonie des Camions

  1. Nicole Mary-Claude

    C’EST TROP BEAU CE QUE TU AS éCRIT!! SUIS TRèS FIèRE DE MON GAMIN
    ;))

  2. Blaise NICOLE

    Y a pas à dire, tu es doué à tous points de vues. Tu as droit aux félicitations du jury, c’est à dire de toutes les personnes à qui j’ai envoyé les photos.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s